Inspiration

Amélie du Chalard

Fille d’une artiste, ancienne banquière et aujourd’hui galeriste d’un nouveau genre, voici le drôle de destin d’Amélie. Elle trouvait les galeries traditionnelles souvent intimidantes, parfois désincarnées et toujours trop figées. Alors, elle a ouvert sa maison d’art, un lieu à part, vivant, où sa sélection d’art abstrait est mise en situation comme à la maison.
Pour Smallable, elle raconte sa collectionite aiguë, la liste de ses envies et ses projets pour l’année.


Amélie du Chalard dans sa Art Room

Art Room d’Amélie du Chalard

QUELLES SONT VOS ENVIES POUR LES PROCHAINES SEMAINES ? & VOS BONNES RÉSOLUTIONS POUR 2020 ?

« Du temps ! J’ai l’impression de passer ma vie à courir ces dernières semaines. C’est bien de me le rappeler, je n’ai pas encore réfléchi à mes résolutions pour 2020…  Mais prendre plus de temps justement serait une bonne chose. Pour accompagner mes équipes, nos artistes, avoir des nouvelles idées, encore et encore ! »


Amélie du Chalard assise sur une chaise de Damien Le Bocq dans sa Art Room

 

QUELLES SONT LES ACTUALITÉS QUI ONT RYTHMÉ L'ANNÉE D'AMÉLIE, MAISON D'ART ?


« Pour démarrer l’année en beauté : un partenariat très amusant avec le Conran Shop en janvier, une exposition des magnifiques tapisseries de Charlotte Culot en février, et pour finir un accrochage sur-mesure chez Philippe Hurel en mars. Et bien sûr l’Art Room continue d’accueillir tous les  deux mois une exposition de nos artistes, nous combinons généralement un peintre, un artiste qui travaille le papier et un sculpteur.

Sur la partie hôtellerie, au premier semestre nous accompagnons Tristan Auer et ses équipes pour la finalisation du Scribe et Charles Zana pour le premier Kimpton parisien. »


Sculpture par Victoire d’Harcourt et tapis Les coureurs Rhizomes 1 par Charlotte Culot

Peinture et œuvre sur papier de Charlotte Culot ; Bronze de Sylvie Mangaud ;
Sculpture de Dominique Mercadal ; Céramique de Karen Swami ; Sculpture de Sophie Bocher

Hôtel Sofitel Le Scribe Paris Opéra redécoré par Tristan Auer © Yann Deret

COMMENT A ÉTÉ PENSÉE VOTRE CURATION POUR LE COUCOU MÉRIBEL ? ET D'AUTRES PROJETS RÉCENTS ?

« A chaque fois, nous travaillons main dans la main avec le décorateur en charge du projet. Dans le cadre du Coucou, nous sommes partis d’échanges avec Pierre Yovanovitch et ses équipes, et des 3D pour aboutir sur des propositions.

C’est toujours très fluide, nous sommes vite tombés d’accord pour retenir 5 artistes qui réaliseraient des œuvres spécifiquement pour les chambres (Frédéric Heurlier Cimolaï, Charlotte Bovy, Virgil Brill, Naoki Kawano et Gaultier Rimbaud).

Pour les circulations et les espaces communs (lobby, restaurants, fumoir, etc.) nous avons eu le plaisir d’associer des œuvres d’une quinzaine de nos artistes (Marie-Claude Bugeaud, Christian Grelier, Natalia Jaime Cortez, Ethan Caflish, etc.) à certaines œuvres de la sublime collection de la famille Pariente (Rondinone, Chillida, James Brown, etc.).


Tableau de Frederic Heurlier Cimolaï ; Fauteuil de Pierre Yovanovitch - Le Coucou Méribel

Tableau de Gaultier Rimbaud-Joffard - Le Coucou Méribel

Le Coucou Méribel

Un autre projet récemment finalisé cette fin d’année est la Cour des Vosges, dernier opus exceptionnel d’Evok Hotel. Nous avons réellement créé une collection pour cet établissement pensé comme une maison de collectionneurs. La sélection rassemble des pièces d’exception, à la fois contemporaines et anciennes.


Cour des Vosges - Evok Hotel, Paris © Guillaume de Laubier

Dans un registre différent, la Maison Delas a finalisé en novembre les travaux de son nouveau site sublime à Tain l’Hermitage - dont la direction artistique a été confiée à Goodmoods. Indépendamment d’avoir eu la chance de les accompagner pour l’aménagement artistique de la maison d’hôtes, nous avons travaillé avec un de nos artistes, Frédéric Heurlier Cimolaï, pour la réalisation d’une œuvre monumentale pour le caveau. Quelle joie de travailler sur des chantiers de ce type ! »


  Œuvre murale de Frédéric Heurlier Cimolaï - Maison Delas

UN ARTISTE (OU PLUSIEURS !) QUI VOUS ANIME ET INSPIRE ?

« Pour être équilibrée, je vais proposer un de mes artistes et créateurs « hors champ ». J’aime profondément le travail de Delphine de Luppé qui est à mes côtés depuis la création de la Maison d’art. Son univers, sa créativité, sa liberté, son talent, sa joie de vivre, son énergie, tout est inspirant ! Je la connais depuis très longtemps, c’est un bonheur de travailler avec elle et de suivre l’évolution de son travail.

"Je suis aussi très touchée par le travail d’une artiste contemporaine japonaise qui s’appelle Rieko Koga. Elle travaille essentiellement le textile et la couture. Ses œuvres sont soit de petites pièces, intimes et confidentielles, soit d’immenses drapés bourrés de poésie sous lesquels on a envie de s’allonger. »


Bâche Couture 2 de Delphine de Luppé

Recouvrement 2 de Delphine de Luppé

Rieko Koga © Fabrice Le Dantec

UNE GAMME DE COULEUR QUI VOUS SUIT DEPUIS TOUJOURS ?

« Le bleu. Plutôt foncé mais sous toutes ses nuances : marine, de prusse, cobalt, pétrole, indigo. »

Grand Ruban Bleu Suspendu de Jacques Salles

À gauche : Sans titre VI et Sans titre II de Inès Mélia

COMMENT AVEZ-VOUS PENSÉ VOTRE APPARTEMENT ?

« Comme un espace « sentimental » où tout a une histoire. Il y a beaucoup d’œuvres et peu d’objets, tout est choisi avec soin, presqu’avec amour je dirai. »


Appartement d’Amélie du Chalard

Appartement d’Amélie du Chalard

Appartement d’Amélie du Chalard

LA PIÈCE DÉCO QUI VIENT SOULIGNER UN BEAU TABLEAU ?

« Un petit tabouret. Petit & rustique, idéalement ancien et en bois. J’aime tellement les tabourets que je les fais tirer en bronze. Dans mes intérieurs, vous verrez toujours des jumeaux, un ancien charmant, « le pauvre », et son frère le « riche », en bronze. »

Tabourets Amélie Edition

VOS COUPS DE CŒUR DESIGN CHEZ SMALLABLE ?

« Les lampes Hanging de Valerie Objects, la théière en verre Still de Ferm Living et l’applique Bahia mini de Foscarini qui fait toujours de l’effet. »

Lampe Hanging de Valerie Objects - disponible sur Smallable

Théière Still de Ferm Living - disponible sur Smallable

Appliques Bahia de Foscarini - disponible sur Smallable

VOS ENVIES MODE CHEZ SMALLABLE ?

« Les robes d’Ulla Johnson, que j’enfilerai sur de la lingerie Ysé et que je couvrirai du petit manteau Dolores de Mara Hoffman !
Heureusement que je n’ai pas encore d’enfants (même si j’ai hâte), parce que j’achèterai tout, Ketiketa, Zhoe & Tobiah, Oeuf NYC, etc. »

Soutien Gorge Les Toits de Paris Ysé - disponible sur Smallable

Robe Constantine d’Ulla Johnson - disponible sur Smallable

Manteau Dolores de Mara Hoffman - disponible sur Smallable

4 CADEAUX À OFFRIR OU SE FAIRE OFFIR ?

« Une œuvre à retrouver chez Amelie Maison d’Art évidemment ! Ou alors un spectacle de danse contemporaine de Pina Bausch ou de Anne Teresa de Keerschmaker. Le magnifique bouquin qui vient de sortir chez Hazan sur Hans Hartung (à voir la belle rétrospective actuellement au musée d’art moderne) ou un petit ensemble de produits cosmétiques Odacité qu’on a envie de tester ! »


Art Room d’Amélie du Chalard

UNE ADRESSE PARISIENNE FÉTICHE POUR FLÂNER LE WEEK-END ?

« La collection permanente de Beaubourg, il y a souvent personne et c’est si beau. Avec un thé chez Georges (situé au dessus du centre Pompidou) dans la foulée. »

VOTRE HÔTEL PRÉFÉRÉ POUR VOUS ÉCHAPPER LE WEEK-END ?

« Si je ne peux pas aller loin, juste avec mon scooter : la Cour des Vosges situé place des Vosges. Si je peux prendre ma voiture, je vais à la Grenouillère sans hésiter. Si je peux prendre l’avion, direction la Sicile à Dimora delle Balze. »

VOTRE PROGRAMME POUR UN DIMANCHE PARFAIT ?

« Le matin je vais toujours courir, pour être sûre d’avoir faim pour le déjeuner. Le brunch a souvent des accents italiens (mon mari est napolitain). L’après-midi j’aime bien ne pas avoir de programme, je flâne, je lis, on part voir une exposition, faire un tour à Saint Ouen, préparer des projets, etc. »


Dimora delle Balze, Sicile

La wishlist d’Amélie du Chalard