INSPIRATION

Atelier d'artiste

Tabourets d’artistes, bleus de travail, esquisses, objets sculpturaux et imperfections maitrisées à tout va... Parfois bohème et dénudé, parfois brut et industriel, ou encore coloré et bigarré, l’esprit « atelier d’artiste » s’empare de la scène créative.

Les expositions se scénographient à la façon des ateliers. Les âmes esthètes se tournent vers
« l’artisanat d’art » pour réconcilier le design avec le travail manuel. Les studios de création s’exposent et se contemplent autant que les œuvres elles-mêmes. La mode fait appel aux artistes et convoque leur vestiaire. Plus que jamais, un dialogue se noue entre création et artisanat, et fait la part belle à l’authenticité, sans fioriture.

Bloomingville - Disponible sur Smallable

Atelier Brancusi, Paris © Rue Rodier

Témoin d’une nouvelle modernité et révélateur de l’excellence créative contemporaine, l’artisanat est à nouveau célébré par les créateurs de tous horizons. La marque madrilène Loewe, en chef de file, récompense chaque année les artisans inspirés avec le Loewe Craft Prize.
Une maîtrise particulière des matériaux, une technique traditionnelle réinventée, un travail de la couleur novateur... Toute forme audacieuse d’artisanat est applaudie, comme l’a été l’utilisation de la laque Urushi par le Japonais Genta Ishizuka. Le Lauréat 2019 a su raviver un savoir-faire ancestral avec sa collection « Surface Tactility #11 » et ses sculptures bulbeuses.

Exposition des gagnants du Craft Prize 2019 au Tokyo’s Sogetsu Kaikan

 

Exposition « Volumes in Wood » d’Ernst Gamperl au Miyake Design Studio Gallery

Exposition « Membrane » de Genta Ishizuka
Courtesy Erskine, Hall & Coe. Photography Andy Stagg ©Genta Ishizuka

Autrefois secret et confidentiel, l’atelier d’artiste s’ouvre aujourd’hui au public pour mieux dévoiler les inspirations, l’univers et in fine l’identité du créatif. L’œuvre des plus grands noms de l’art est revisitée avec des expositions scénographiées voir théâtralisées qui jouent la symbolique de l’espace intimiste.

Comment ne pas citer l’atelier Brancusi et sa parfaite reconstitution des espaces de création du sculpteur moderniste Constantin Brancusi à Paris, dont la scénographie a été préalablement pensée par l’artiste lui- même. Plus récemment, l’exposition du studio danois Norm Architects donnait à voir une maison d’artiste-

Atelier Brancusi, Paris © Rue Rodier

« The Sculptor’s Residence » par Norm Architects x DUX & MENU © Monica Steffensen

Les artistes contemporains ouvrent les portes de leurs studios de création pour raconter l’histoire qui se cache derrière leurs créations.

Parfois cabinet de curiosité à l’image de l’atelier de Yasmin Bawa, parfois studio-appartement, ou encore lieu d’expérimentation comme le studio d’impression 3D d’Olivier Van Herpt, les codes sont les mêmes : un espace propice à la création où le blanc et la lumière règnent.

Yasmin Bawa dans son atelier à Berlin © Jules Villbrandt

Dans le même esprit, les galerie-appartement fleurissent. Ces galeries d’art nouvelle génération transforment les lieux d’exposition jusqu’alors considérés comme conformistes et désincarnés, en de réels espaces vivants où la convivialité est de mise.

En France, ce sont les galeristes Amélie du Chalard, Jessica Barouch (galerie JAG), Laurence Simoncini (galerie LSD) ou encore Fanny Saulay et Olivia de Fayet (Wilo & Grove) qui floutent les limites entre galeries, ateliers et appartements avec des espaces hybrides et atypiques réunissant le meilleur de l’art, du design et de l’artisanat.

Galerie JAG © Vincent Leroux

Amelie, Maison d’art, © Vincent Ama

Wiloft de Wilo & Grove © Hervé Goluza

Cette esthétique « atelier d’artiste » s’invite également sur les décors de shootings où les scénographes et photographes s’amusent à capturer les dernières silhouettes à la mode au milieu d’œuvres en tous genres. Le studio lumineux du créateur Arik Levy et l’atelier patiné d’Oliver Gustav ont ainsi abrité les équipes créatives du magazine Milk Décoration. Tandis que la collection Resort 2019 de la créatrice de prêt-à-porter Audra Danielle Noyes est cristallisée sur fond d’atelier de peinture.

Audra, collection Resort 2019

« Collections d’esthète » par Milk Décoration
© Photo : Mattias Björklund – Style : Julie Pailhas – Studio Pierre Augustin Rose

« Remix » par Vogue Italia © Photo : Riccardo Dubitante -
Style : Fabio Messana

« Galerie de curiosités » par Milk Décoration
© Photo : Mattias Björklund – Style : Julie Pailhas Atelier d’Oliver Gustav

Et c’est tout le monde du design qui est influencé par cette esthétique rustique et artistique. Les marques danoises Frama et Tine K Home ont opté pour la simplicité et les matières naturelles. Toutes deux s’inspirent de l’attirail des peintres et sculpteurs pour leurs dernières collections.

Collection Atelier par Frama

Tine K Home - Disponible sur Smallable

La céramique colorée d’Hana Karim, le papier-mâché de Serax ou bien encore les coups de pinceaux de Bloomingville... Les marques et créateurs insufflent un dynamisme texturé et esquissé au mobilier et objets de décoration avec un penchant pour l’abstrait et l’imperfection.

Papier peint FAMKE©

Collection Marie par Serax - Disponible sur Smallable

Céramiques d’Hana Karim - Disponible sur Smallable

Bloomingville - Disponible sur Smallable

Tabourets par Serax - Disponible sur Smallable

La fibre artistique et l’esprit artisanal inspirent également les marques de mode qui multiplient les collaborations avec des artistes et artisans, et s’improvisent même parfois collectionneurs. À l’exemple de Sessùn qui valorise les métiers d’art avec sa nouvelle curation artisanale pointue à retrouver chez Sessùn Alma. Un esprit également filé dans sa collection de prêt-à-porter « Early Spring 2020 » inspirée des vêtements de travail. Autre illustration de cette tendance, la capsule « Back to Work » imaginée par MilK pour Monoprix, qui propose un vestiaire d’artiste et des objets nomades arty pour toute la famille.

Sessùn Alma © Estelle Rancurel

« Expression picturale » par Milk Décoration © Photo : Karel Balas - Style : Elissa Castelbou

« Back to Work » par Monoprix x MilK

Les créatifs d’aujourd’hui s’inspirent résolument des maîtres d’hier en multipliant les références à Picasso, Matisse, Cocteau, Calder... 

Des peintures à la tapisserie en passant par la lithographie et l’art de la table, les nouvelles générations de créateurs subliment l’artisanat de leurs esquisses joyeuses et bigarrées qui rappellent l’esthétique méditerranéenne et romantique de ces grands artistes du XXème.

Céramiques « La Musique » par Maison Matisse
sur maison-matisse.com (IG : maison_matisse), © Alice Cuvelier

Laurence Leenaert, fondatrice de LRNCE @lrnce

Plaid Slowdown Studio - Disponible sur Smallable

Et la flamme fantaisiste de ces jeunes créateurs n’est pas prête de s’éteindre. L’hypersensualité colorée de l’Espagnole Miranda Makaroff ou de la Française Inès Longevial envahissent les collections de Desigual, Sézane, Maison Kitsuné. Des maisons qui démocratisent avec ces collaborations l’art de porter de l’art.

Miranda Makaroff @mirandamakaroff

Les puristes quant à eux s’affichent avec des tabliers et bleus de travail remis au goût du jour par les créateurs de mode. Dernier exemple en date : le Japonais Junya Watanabe qui faisait défiler lors de la Fashion Week parisienne, un dandy sans artifice vêtu d’une veste fonctionnelle déclinée sous toutes les formes et couleurs.

De son côté, Jean Paul Gaultier a annoncé sa collaboration avec Chitose Abe (Sacai) dans une combinaison bleue, une tenue comme un hommage aux vêtements de travail inusables.

Junya Watanabe Printemps-Été 2020, Fashion week de Paris © Vogue

Chitose Abe & Jean Paul Gaultier @jpgaultierofficial

Paris Fashion Week 2017 © Robert Spangle

Boucles d’oreilles Sunnei

Le Mont Saint Michel

Le Mont Saint Michel

Notre sélection